Scénographie



Exposition sensorielle

Une exposition a-t-elle une odeur ?

*Certaines fiches techniques ne sont disponibles que sur mot de passe. Contactez-nous pour plus d'informations.  

 

L'agence

L'actualité

Voir l'actualité du moment

Contacts

Laissez-nous un message

Polymorphe Design

166 rue du gros bois
69380 Chazay d'Azergues
Tél. 04 78 66 08 72

agence@polymorphe-design.fr

Vous êtes ici : accueil > Musée d'art du Valais (Suisse) : l'art contemporain à portée des doigts

Découvrez les réalisations Polymorphe Design

Musée d'art du Valais, Sion (Suisse)

Art contemporain : l'opération "toucher voir"

 

Polymorphe Design réalise des maquettes tactiles d’œuvres contemporaines pour le musée d’art du Valais à Sion, en Suisse.

Pour favoriser l’accessibilité de leurs collections aux personnes aveugles et malvoyantes, les Musées cantonaux du Valais ont récemment inauguré au Musée d’art le dispositif «Toucher Voir» développé et mis en place en collaboration avec la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), qui s’inscrit dans un large programme de médiation culturelle visant à placer les musées au service des publics les plus divers (scolaires, familles, migrants, handicapés, etc.).

Le dispositif, conçu pour répondre aux besoins spécifiques des personnes aveugles et malvoyantes et déployé tout au long d’un parcours sécurisé, est complètement accessible à tous les publics. Il comprend la traduction en maquettes tactiles de cinq œuvres significatives de la collection, un audioguide trilingue et une maquette tactile des bâtiments (1) ; des visites commentées spécifiques pour le public déficient visuel complètent cette nouvelle offre.

Tous les moyens mis en œuvre découlent de la philosophie du projet : pas de salles ou d’ateliers spéciaux pour les personnes aveugles et malvoyantes ; le projet favorise l’intégration totale de la personne handicapée et l’échange actif avec le personnel et les visiteurs du musée.

(1) : Archi-Tact a réalisé la maquette tactile des bâtiments.

 

 

Le musée d’Art a confié à Polymorphe Design la réalisation des outils supports à la découverte tactile de trois de ses œuvres.

 

"La problématique est abordée de manière respectueuse et professionnelle dans son intégralité", a estimé le secrétaire général de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), Kannarath Meystre.

 

 

Interprétation d'une photographie de Flechtner

Thomas Flechtner (né en 1961) - Glaser Grat, 2001, Photographie en couleurs (E.A.) 180,5 x 441 cm, Musée d’art, Sion, inv. BA 2688, Achat en 2003.

Photographie Glaser Grat

Paradoxalement, cette vue d’un paysage de neige est noire – à l’instar d’un négatif- ou plutôt bleu nuit. De jour, l’artiste parcourt le paysage à skis. Ses traces dessinent dans la neige une gigantesque spirale qui, à la manière d’un relevé topographique, suggère les courbes de niveau et révèle le modelé du terrain, jusqu’alors uniformisé par la couverture blanche. De nuit, le photographe cadre le paysage qu’il a parcouru et, sur son appareil de photo, choisit un long temps de pose. Il peut alors revenir sur ses propres traces avec une lanterne dont le sillage lumineux s’inscrit sur la pellicule en même temps que les étoiles.

Par cette photographie en couleurs, l’artiste met en scène l’espace, le temps et le mouvement.

Polymorphe Design rend compte des ces 3 éléments à travers une maquette tactile multi sensorielle en 3 dimensions, éclairée et articulée, associée à une plaque en plexiglass gravée. Conçue dans un caisson, la maquette propose différentes approches sensorielles de l’œuvre :


Maquette ouverte / "Camera obsucra"


image en relief - plaque plexiglass gravée

 

 

Interprétation d’une broderie monumentale, Œuvre de Ceppi

Maria Ceppi (née en 1963) - Zeitdokument (Document de notre temps) 2002-06, Broderies de laine tendues sur 40 panneaux de 68 x 68 cm chacun ; dimensions de l’ensemble : 345 x 552 cm, Musée d’Art, Sion, inv. BA 2872, Achat en 2006 avec l’aide du Comité d’organisation du centenaire du tunnel du Simplon et de la compagnie ferroviaire Berne-Lötschberg-Simplon (BLS)

Quarante toiles brodées à la main sont tendues sur autant de panneaux pour constituer ensemble l’image du puzzle : le chantier – sur territoire valaisan – du portail sud du nouveau tunnel ferroviaire de base du Lötschberg. Sur la broderie monumentale, le tunnelier géant, monté sur rails, s’apprête à entrer dans l’une des galeries. Au bas de l’image, un tapis roulant traverse le Rhône pour permettre l’évacuation des matériaux excavés qui vont former de nouvelles collines sur le fond de la vallée. L’image est quasi inhabitée, les machines semblent régner seules sur ce paysage entamé.

 

Polymorphe Design réalise trois supports complémentaires pour aborder cette œuvre :


Maquette 3D et échantillon d'un "panneau"


Puzzle à échelle réduite

L’ensemble de ces outils est accompagné par d’autres supports mis en place par l’équipe du musée d’Art de Sion, avec en particulier un travail autour de la broderie.

 

 

 

Interprétation d’une peinture, Œuvre de Wolf

 Caspar Wolf (1735-1783) – Le Pont et les gorges de la Dala à Loèche, S.D. (1774-77), Huile sur toile, 82.5 x 54.2 cm, Musée d’Art, Sion, inv. N°344n Achat en 1950.

 

Cette peinture représente les gorges de la Dala près de Loèche-Ville, vue en amont. Il fait partie d’une paire, le deuxième tableau figurant la même scène en aval. Les toiles ne sont pourtant pas le reflet direct de la nature. Elles sont le résultat d’une transposition de l’esquisse sur carton, exécutée en plein air. L’artiste profite du travail en atelier pour donner aux falaises des configurations anthropomorphes. L’important contraste d’un premier plan sombre et d’un fond en lumière directe, ainsi que le sentiment de vertige vertical participent en outre d’une « poétisation » de la nature.

Le commentaire d’Abraham Wagner sur ces deux tableaux évoque d’ailleurs le pont « d’une hauteur terrible sur la rivière de Dala, où des abîmes effroyables font trembler les voyageurs qui passent. »

 

Polymorphe Design réalise une maquette pour rendre compte de l’interprétation anthropomorphe de la montagne par l’artiste. L’agence prend le parti d’une représentation à plusieurs niveaux de lecture :

Cet outil est complété d'une plaque gravée en 2 dimensions illustrant la composition de l’œuvre en deux dimensions.

 

 

 

Extraits (textes, images et vidéo) des sites internet :

 

Retour en haut de page

Restez informés !

Pour recevoir notre newsletter :
Inscrivez-vous